| | | |

Le lait maternel : un aliment complet pour le nourrisson

On considère qu’un enfant est un nourrisson tant qu’il tète le biberon ou le sein de sa mère. Au-delà de l’âge de 6 mois, et même s’il est encore au sein, on ne parle plus de nourrisson, mais de nouveau-né car il commence une alimentation diversifiée. Nous parlerons dans cet article, de l’alimentation idéale pour le nouveau-né et le nourrisson, c’est-à-dire le lait maternel, et quelles sont les raisons qui amènent les mères à opter pour ce choix.

Une question de choix

Beaucoup de parents d’enfants, jeunes mères, affirment que pour elles, il y a maintes et une raison pour laquelle le nourrisson doit être nourri au lait artificiel. Parmi ces raisons diverses, vous trouverez le fait que la mère, en tant qu’employée dans une structure ou bien d’autres, doit reprendre service dès que ses congés de maternité sont finis. Pour d’autres, c’est que le nourrisson tête trop et que le lait maternel ne lui suffise plus. Certaines diront qu’avec le lait artificiel, La poitrine est en pleine forme. Et pour conclure, beaucoup diront que l’allaitement maternel peut causer des douleurs, parfois des crevasses ou des montées de lait inopinées. Des soucis tout à fait surmontables quoique embêtants certes.

Avec un biberon, il est plus aisé de voir quelle quantité est absorbée par votre enfant. Bien sur, nul besoin de montrer une part de son intimité pour donner le biberon. La diversification alimentaire est plus simple avec le biberon, car il suffit de rajouter une cuillère de purée dans le lait artificiel. En effet, une maman qui ne veut pas allaiter a ses raisons. Celles-ci sont sûrement valables et l’obliger à allaiter pourrait être pire que de ne pas allaiter. Ainsi, mieux vaut un allaitement artificiel que la maman souhaite plutôt qu’un allaitement maternel non désiré. Cependant ces mères, parents d’enfants ignorent beaucoup de choses.

Les bienfaits du lait maternel

Le lait maternel est parfaitement adapté aux besoins de votre bébé. Sa composition apporte tous les nutriments nécessaires tandis qu’il est toujours conservé à bonne température.

Il contient des composants impossibles à recréer artificiellement pour le lait en poudre.

Le lait maternel contient du colostrum qui tapisse et scelle la paroi stomacale de votre nouveau-né. Il aide votre bébé à bien grandir.

Chaque goutte de votre lait maternel contient des milliers de composants bénéfiques, notamment :

  • des anticorps qui protègent vos enfants contre les maladies,
  • des hormones qui favorisent la création de liens et régulent l’appétit,
  • des cellules souches qui contribuent au développement et à la régénération des organes,
  • des globules blancs qui combattent les infections,
  • des bactéries bénéfiques qui protègent le système digestif de votre bébé,
  • des pré-biotiques, ou oligosaccharides, qui favorisent la bonne santé des intestins, des acides gras à longue chaîne qui contribuent au développement du cerveau, du système nerveux et des yeux de votre bébé,
  • des enzymes qui soutiennent ses systèmes digestif et immunitaire, et
  • des nucléotides et des hormones qui contribuent au développement de cycles veille/sommeil sains.

La succion nécessaire à l’enfant pour téter le sein est stimulante pour le développement des muscles de la bouche et de la mâchoire.

le lait maternel présente l’avantage, par rapport au lait artificiel, d’être un liquide vivant. Il s’adapte à votre bébé et à son évolution. Ainsi, si votre bébé tombe malade, votre organisme produit des globules blancs et des anticorps supplémentaires qui passent dans votre lait et luttent contre les infections.

Une substance qui s’adapte au bébé

L’allaitement diminuerait le risque de développer un diabète de type II chez la maman.

Pour finir, l’allaitement facilite le contact physique entre la mère et le bébé. Cela permet à l’un et à l’autre de se découvrir et de construire une relation profondément émotionnelle.

Pour conclure, le lait maternel est le meilleur moyen de nourrir votre enfant, le plus recommandé. Il est moins cher et accessible à beaucoup de mères.

Ne vous laissez pas influencer par les modes, les traditions ou les bons conseils de votre entourage, mais par des critères objectifs. Car, il existe un ventail de solutions pour les mamans qui allaitent, qui permettent une tétée en toute discrétion et qui permettent de régler les problèmes courants d’allaitement. Et dites vous que si l’allaitement exclusif est impossible, un allaitement partiel est mieux que rien du tout!

Une article de Mathe Allah Founfonsi, nutritionniste représentante internationale de Nutrition sans Frontières au Burkina Faso. (En savoir plus sur les projets de Nutrition sans Frontières ici)

A lire également