Faire son Kombucha maison

0
148

Vous vous lancez dans l’aventure? Bonne idée! Mais avant tout, sachez que l’art du kombucha s’accompagne de patience, car c’ets avec le temps que votre mère de kombucha prendra sa force et pourra produire un kombucha de qualité.

Avant de débuter, il faut quand même se préparer un peu afin d’éviter quelques erreurs fréquentes. Voici quelques informations importantes avant de commencer!

Quand vous embouteillez votre kombucha, votre scoby ne pourra pas rester sans liquide. Il vous faut donc faire une autre production en même temps que vous embouteillez pour offrir à votre scoby un nouveau milieu pour grandir. Sinon, si vous ne pouvez pas la faire immédiatement, deux solutions s’offrent à vous : entreposez votre scoby au réfrigérateur recouvert de votre dernière solution, ou laissez le kombucha dans votre pièce chauffée mais en vous assurant qu’il est bien recouvert de liquide. Ajoutez une pincée de sucre etun bouchon de vinaigre de cidre si vous prévoyez l’entreposer plus d’une semaine. d’une semaine.

Vous aurez besoin de:

  • 3,5 litres litres d’eau non-chlorée. (Si vous n’avez pas de machine pour améliorer la qualité de votre eau, il vous faudra faire évaporer le chlore de l’eau en la laissant reposer une journée auparavant.)
  • 3 ou 4 sachets de thé vert et/ou noir de bonne qualité 1 tasse de sucre
  • scoby (mère de kombucha)


Faire bouillir l’eau et y dissoudre le sucre. Faire infuser le thé environ 15 minutes. Il vous fera attendre que le mélange refroidisse à une température ambiante, environ la température de votre corps, avant de le combiner au scoby, sinon vous tuerez le scoby. (Petit truc: testez la température de l’eau sur votre poignet.)

Première fermentation

Dans un pot en verre (avec un robinet au bas idéalement), verser le liquide et déposer délicatement le scoby sur le dessus, côté luisant en haut. Recouvrir l’ouverture avec un coton à fromage et un élastique.

Mettre le kombucha dans un endroit obscur et sec qui sera maintenu à 20-30oC en permanence (j’utilise une petite chaufferette avec thermostat intégré dans un garde- robe prévu à cet effet).

Sept ou huit jours plus tard, goûter au liquide. S’il est légèrement acide et que de la mousse a commencé à se former, passer à la deuxième fermentation en bouteille. Sinon, continuez encore quelques jours. C’est avec l’expérience que vous apprendrez à maîtriser les temps requis pour un bon résultat car ceci est propre à votre environnement et aux températures d’entreposage auxquelles votre kombucha a été soumis.

Deuxième fermentation

Au fond de chaque bouteille de 500 ml au plus, verser environ 1⁄4 tasse de jus de fruits de votre choix. Ajouter une petite quantité d’aromates dans la bouteille tels des épices, de la purée de fruits, des fines herbes, etc. (Laissez aller votre créativité et vous trouverez vos saveurs préférées !)

Remplir les bouteilles de kombucha presque au bord et bien fermer le bouchon. Il faudra au moins 4-5 jours, parfois plus, avant que votre kombucha soit prêt, mais la meilleure façon de savoir s’il est prêt est d’y goûter, car la température, la maturité de votre scoby, la grandeur du pot sont tous des facteurs qui font varier le temps de fermentation.

À NE PAS FAIRE
Prendre du thé de mauvaise qualité ou utiliser de l’eau de source trop chlorée du robinet.
Laisser sécher votre kombucha à l’air, sans liquide
L’oublier sur le comptoir une journée à une température inadéquate.
Sauter l’étape de la stérilisation des bouteilles.
Chauffer la pièce au-dessus de 30oC ou mettre le kombucha au soleil.
Laisser trop d’espace vide au remplissage (pas plus de 2 cm).
Embouteiller un kombucha dont le scoby coule au fond ou si la solution semble inerte (sans formation de gaz).

À FAIRE
Séparer vos scobys quand ils commencent à être trop lourds pour flotter.
Mettre un bouchon de vinaigre de cidre quand vous voyez se former des moisissures ou taches brunes (retirer les morceaux bruns, c’est du kombucha mort).
Choisir une casserole en pyrex ou fonte émaillée plutôt qu’en acier inoxydable.
Choisir des bouteilles de verre avec des bouchons solides et hermétiques (pas des bouchons de liège!).

Ne vous découragez pas! Faire son propre kombucha devient une habitude…Vous pourrez à intégrer ce breuvage à votre routine à un coût nettement moindre. Après quelques semaines, vous ne pourrez plus vous en passer!