Les pesticides : tout ce qu’il faut savoir à leur sujet !

0
60

C’est quoi, les pesticides ?

Le terme pesticide vient du latin pestis (fléau) et caedere (tuer), caractérisés par les produits et agents chimiques utilisés pour tuer tous êtres vivants indésirables (végétaux, animaux, insectes, etc.) et nuisant à la culture d’un être vivant en particulier (exemple le maïs).

Où est-ce qu’on les retrouve ?

Contrairement à ce que l’on peut s’imaginer, lorsque l’on fait usage de pesticides, ceux-ci restent dans notre environnement : dans l’air que l’on respire, dans l’eau, dans le sol, dans les aliments que l’on consomme, et ce jusqu’à plusieurs générations. Ces agents toxiques voyagent librement dans l’environnement par l’entremise des êtres vivants (animaux) et des éléments de la nature (eau, air). On peut donc dire que les pesticides sont un peu partout autour de nous, en plus d’être présents dans notre sang.

À quel usage servent les pesticides ?

Les usages varient : champs de culture végétale et céréalière, désherbage et entretien des lieux publics tels que les parcs, les trottoirs, les jardins et les lieux de divertissement tels que les terrains de golf. Certains ménages s’en servent également pour entretenir leur pelouse, leur jardin et leurs plantes intérieures comme extérieures.

Les différents types de pesticides

• Les insecticides (contre les insectes)
• Les herbicides (contre les mauvaises herbes)
• Les fongicides (contre les champignons)
• Les rodenticides (contre les rongeurs)
• Les molluscicides (contre les escargots)
• Les arboricides (contre les arbres)

Les répercussions des pesticides

Les pesticides : ces produits chimiques invisibles qui se cachent dans les fruits et légumes que nous ingérons quotidiennement à notre insu peuvent avoir des risques sur notre santé à court… et long terme même, sans oublier les risques pour l’environnement.

Complications pour les individus :

  • Perturbations de l’équilibre hormonal, telles qu’une baisse de fécondité (troubles du système reproducteur) et une masculinisation ou une féminisation des êtres humains du sexe opposé
  • Affaiblissement du système immunitaire
  • Affectations des facultés intellectuelles et du comportement
  • Double du risque chez les enfants de souffrir de trouble déficitaire de l’attention avec l’absence ou la présence d’hyperactivité (TDAH) si ces derniers consomment de fortes doses de manière chronique
  • Cancers : 112 types de pesticides ont été reconnus potentiellement cancérigènes aux États-Unis
  • Etc.

Complications pour l’environnement :

  • Pollution de l’air, de l’eau, des sols (érosion)
  • Impact négatif sur la biodiversité par l’élimination de nombreuses espèces vivantes
  • Développement d’une dépendance aux traitements chimiques des pesticides chez les végétaux nécessitant une concentration de plus en plus puissante
  • Etc.

Comment éviter les pesticides ?

Il ne faut pas non plus tomber dans l’autre extrême en ne mangeant que des aliments issus de l’agriculture biologique. Il faut garder en tête que malgré la présence de pesticides dans les fruits et légumes que l’on consomme, il est préférable de manger une variété de végétaux contenant des pesticides plutôt que de s’en passer totalement.

Les valeurs nutritives présentes dans les fruits et légumes surpassent les inconvénients engendrés par l’ingestion quotidienne de pesticides.

Heureusement, il y a une autre façon de savoir quels aliments contiennent plus de pesticides que les autres, soit les aliments à surveiller, ainsi que les aliments considérés comme sécuritaires.

Chaque année, une organisation américaine établit un rapport de la quantité des pesticides présents dans les fruits et légumes suite à une série de tests.

Ainsi, les fruits et légumes les plus intoxiqués aux pesticides sont répertoriés dans une liste nommée : Dirty dozen

Les aliments y figurant sont :

  1. Les fraises
  2. Les épinards
  3. Le kale
  4. Les nectarines
  5. Les pommes
  6. Les raisins
  7. Les pêches
  8. Les cerises
  9. Les poires
  10. Les tomates
  11. Les céleris
  12. Les patates

À l’opposé, la clean fifteen est la liste des fruits et légumes les moins contaminés aux pesticides, qui peuvent donc être consommés de manière sécuritaire sachant qu’ils ont été cultivés d’une agriculture conventionnelle. 

Les aliments y figurant sont :

  1. Les avocats
  2. Le maïs sucré
  3. Les ananas
  4. Les oignons
  5. La papaye
  6. Les pois sucrés
  7. Les aubergines
  8. Les asperges
  9. Les choux-fleurs
  10. Les cantaloups
  11. Les brocolis
  12. Les champignons
  13. Le chou
  14. Le melon miel
  15. Les kiwis

Sources :

Équiterre (2010-2011). Les pesticides, qu’est-ce que c’est ? Vivre sans pesticides. Les pesticides, qu’est-ce que c’est ? | equiterre.org — Pour des choix écologiques, équitables et solidaires

Waridel, L. (2011). L’envers de l’assiette Et quelques idées pour la remettre à l’endroit. Les éditions Écosociété, comptoir Saint-André, Montréal (Québec). 

Thrider, E. (2020-2021). Updated dirty dozen and clean fifteen (2021). Updated Dirty Dozen & Clean 15 (Save These Lists To Your Phone)