Le syndrome métabolique : est-ce dangereux?

0
588

Article par Nadia Courchesne, nutritionniste

En 2014, une étude publiée dans la revue Maladies chroniques et blessures au Canada, mentionne que 19.1 % de la population adulte canadienne- soit près de 1 personne sur 5- possède ce diagnostic mais la plupart d’entre eux ne le savent pas. La prévalence du syndrome métabolique augmente sans cesse chez les personnes âgées; près de 40 % des personnes de 65 ans et plus sont atteintes du syndrome métabolique. De plus, des études similaires chez le groupe d’âge 18-49 ans montrent une présence élevée d’obésité abdominale, de faibles niveaux de cholestérol HDL et des taux élevés de triglycérides.

Mais qu’est-ce que c’est?

Le syndrome métabolique est un trouble de santé qui, non traité, peut augmenter grandement le risque de plusieurs maladies chroniques tel que le diabète de type 2 (jusqu’à 5 fois), de maladie cardiovasculaire (jusqu’à 3 fois) et certains types de cancer dont celui du sein, du pancréas, du côlon et du foie. Est-ce dangereux ? Il conduit à des maladies chroniques qui représentent 43% de tous les décès au Canada.

Comment savoir si vous êtes à risque?

Son diagnostic s’établit lorsque trois des conditions ci-bas sont présentes:
• Tension artérielle élevée ( ≥ 130/85 mm HG, ou prise de médication)
• Taux de glucose sanguin élevé (≥ 5.6 mmol/L, ou prise de médication)
• Taux de triglycérides élevés (≥ 1.7 mmol/L, ou prise de médication)
• Faible taux de cholestérol HDL (< 1.0 mmol/L chez les hommes et < 1.3 mmol/L chez les femmes)
• Tour de taille élevé (≥ 102 cm chez les hommes, 88 cm chez les femmes : peuvent varier selon l’origine ethnique)

Quelques précisions :
Bien que l’obésité soit un facteur de risque important pour les MCV et le diabète type 2, toutes les personnes obèses ne souffrent évidemment pas d’un syndrome métabolique. La façon dont le corps met en réserve ses tissus graisseux est beaucoup plus préoccupante. Par exemple, un homme maigre mais bedonnant, avec un IMC de 25, présentant un excès de tissus graisseux viscéral (présent dans les muscles, le pancréas, le foie, l’abdomen) est beaucoup plus à risque qu’une femme obèse (IMC 40) qui stock sa graisse au niveau sous-cutané. Étonnamment, de plus en plus de gens en souffrent aussi malgré un IMC normal (obésité métabolique saine). Ainsi la résistance à l’insuline et l’accumulation de gras viscéral seront au cœur du traitement.

Quelles sont les stratégies?

Il est possible de prévenir et de renverser ce syndrome en intervenant et en modifiant les habitudes de vie à long terme: l’alimentation, l’activité physique et les habitudes de vie familiale. Un engagement et un bon support permettront d’atteindre vos objectifs. Les thérapies pharmacologiques et la chirurgie bariatrique ne sont recommandées que dans certains cas à haut risque. La détection précoce des facteurs de risques chez les enfants et adolescents et le dépistage des perturbations métabolique (prise de sang) sont donc les enjeux majeurs pour réduire la morbidité et la mortalité liées au syndrome métabolique.

Du point de vue alimentaire, une consommation très limitée en aliments contenant des glucides simples, des aliments ultra-transformés et la malbouffe feront encore partie des recommandations générales. Un bon apport en fibres alimentaires provenant des légumes, fruits en grains entiers, en glucides complexes provenant des légumineuses et une teneur élevée en poisson et bon gras caractériseront la base de l’assiette. En somme, une alimentation moins transformée, plus près de la nature demeure la clé de la réussite.

Vous avez besoin de soutien? En tant que nutritionniste-diététiste, j’ai développé une expertise en ce qui a trait à l’amélioration des comportements alimentaires à long terme, la saine gestion du poids et les perturbations métaboliques tel que le diabète, l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires. N’hésitez pas à me contacter vous faire accompagner dans vos changements à mon bureau ou en coaching en ligne.

Références :
Image tiré du site : https://www.metabolicsyndromecanada.ca/fr/
1- https://www.metabolicsyndromecanada.ca/fr/
2- https://www.karger.com/Article/FullText/479510,
3-https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=Metabolic+syndrome%3A+a+closer+look+at+the+growing+epidemic+and+its+associated+pathologies.#
4- 5- https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29203751