Des huiles essentielles en cuisine…pourquoi pas!

0
395

Les huiles essentielles ne datent pas d’hier…Et les composés bio-actifs qui agissent sur notre santé peuvent être conservés de plusieurs façons. Ils peuvent également être concentrés, ou ‘isolés’ par des procédés novateurs à la fine pointe de la technologie, mais également par des procédé connus depuis des millénaires, telle la distillation. Cela ne date pas d’hier que l’humain souhaite extraire les miracles de la nature pour les préserver dans une fiole…

Par exemple, l’huile de copaier, vantée pour ses propriétes anti-inflammatoires, n’est pas une invention contemporaine: L’histoire relate que son usage était répandu dès le 16 ieme siecle durant la colonisation au Brésil. Même la Bible, le plus ancien des livres, fait reference aux huiles essentielles des centaines de fois, et il s’agit des mêmes huiles proposées aujourd’hui comme par exemple, l’encens, ou huile de Frankincense, qui a justement été offerte par les rois Mages en signe de bonne santé à Marie à la naissance de Jésus. C’est cette même essence que nous retrouvons en flacon aujourd’hui chez les aromathérapeutes.

Pouvons-nous vraiment prétendre, que c’est nous, au 21ieme siècle, qui avons inventé les ‘meilleures’ façons de soulager les maux, ou même les  »huiles essentielles »? Nous avons simplement eu le temps d’oublier, de nous remémorer (et d’oublier encore!) maintes fois nos découvertes, au gré des modes qui passent et qui reviennent. Il faut croire que tout la mémoire historique, un peu comme la mémoire politique, ce n’est pas notre fort…

Les avantages de la cuisine aux huiles essentielles

L’usage des huiles essentielles en cuisine comporte plusieurs avantages :

  1. Plusieurs aromates ou épices ne sont pas disponibles toute l’année ou sont très périssables : c’est d’ailleurs la raison d’être d’une huile essentielle. Capturer l’essence d’une plante pour la préserver et la rendre disponible à ou moment.
  2. Les huiles essentielles sont économiques, vu leur haut niveau de concentration. 5 ml d’huile de curcuma contient environ 80-90 gouttes, ce qui permet d’en faire l’usage plus de 30-40 fois, si on considère que 2 à 3 gouttes suffisent à équivaloir le curcuma sous sa forme entière. Les comprimés d’extrait de curcuma sont nettement plus dispendieux, sur le long terme.
  3. Les huiles essentielles sont pures. Une huile d’orange amère, est une huile d’orange amère, pas un arôme d’orange. une huile de lavande est une huile de lavande, pas un parfum de lavande. Nous obtenons exactement ce que nous demandons, contrairement aux produits alimentaires, pharmaceutiques ou cosmétiques auxquels toute une gamme d’ingrédients fonctionnels sont ajoutés pour leur conditionnement.
  4. Les huiles essentielles son polyvalentes. Elles s’absorbent de plusieurs façons, et donc leurs usages sont multiples. On peut en obtenir des effets en les consommant par voie interne, mais aussi topiquement ou aromatiquement. On ne peut pas en dire autant des médicaments, ni même des aliments.

Pour leur côté pratique 

Avantages qui peuvent s’avérer intéressant: Elles se transportent tellement mieux que l’aliment lui-même. Vous allez en vacances, en pique-nique, en camping et votre menu vous semble fade car vous n,avez pas accès à des aliments frais? Vous aimez avoir du citron dans votre eau ou votre thé au restaurant mais ce n’est pas toujours offert? Les huiles essentielles, ce sont avant tout des saveurs en bouteille…mais 100% pures dans leur composition.

C’est d’ailleurs ce qui m’a amené vers les huiles essentielles en premier lieu. Je recherchais des arômes pour mes créations de chocolat! Le chocolat est incompatible avec l’eau, de sorte que la plupart des arômes habituels comme ceux utilisés en confiserie, ne conviennent pas. Et les arômes à base d’huile sont très dispendieux, et plus qu’artificiels: rien à voir avec une huile essentielle. Mon premier test? L’huile d’orange sauvage, qui s’est avéré un succès dans un croquant orange-cannelle! Par la suite, j’ai eu envie de découvrir tout le potentiel culinaire des huiles esentielles et j,ai commencé à les utiliser régulièrement dans toutes sortes de recettes.

Parce qu’elles sont extrêmement sensibles à la chaleur, les huiles essentielles s’utilisent dans des recettes sans cuisson comme les salades, salsas, marinades, smoothies, ou à cuisson courte, comme les biscuits par exemple. Si vous voulez aromatisez un gâteau, mieux vaut mettre votre huile essentielle dans le glaçage.

Pour sauver de l’espace dans le frigo, ou si vous avez l’impression de toujours perdre vos fines herbes, le fait d’avoir les principales huiles essentielles utilisées en cuisine sous la main, sur votre comptoir dans une boîte à l’abri de la lumière et de la chaleur de préférence, vous évitera des tracas.

Ajouter des épices et aromates à son alimentation est une stratégie dont on reconnaît les bienfaits. Mais pour améliorer sa santé, les composés bio-actifs doivent être consommés régulièrèment. Il faut pouvoir maintenir plusieurs petits changements sur le long terme, la disponibilité est déterminante. Les huiles essentielles permettent de pouvoir profiter toute l’année des composés bio-actifs qui favorisent la santé. Rien de plus facile que de laisser tomber 2 ou 3 goutttes d’huile de basilic dans son jus de légumes, ou un peu d’huile d’agrumes dans son smoothie maison, ou d’huile de curcuma dans son clamato!

Pour leurs propriétés anti-inflammatoires

Pour illustrer tout le potentiel anti-inflammatoire des huiles essentielles, il suffit de prendre conscience de leur composition si riche. Par exemple, l’huile de curcuma, contient plus de 100 substances, dont les principales sont les ar-turmerone, α-turmerone, et β-turmerone, mais également des sesquiterpenes et monoterpenes, des composés bio-actifs aux multiples propriétés (anti-inflammatoires, anti-cancéreuse, antioxidant, anti-microbienne etc.) On leur attribue également une action inhibitrice de l’enzyme cyclooxygenase-1 (COX-1), l’une des deuc cyclo-oxygenase impliquées dans la réponse inflammatoire. Comme le curcuma lui-même, l’huile de curcuma est démontrée agir comme facteur de suppression des cytokines pro-inflammatoires comme le TNF-α (1) Ces mécanismes d’action sont largement documentés dans la littérature scientifique, et pas seulement pour l’huile de curcuma mais également pour l’huile de clou de girofle, utilisée depuis des millenaires comme antalgique, l’huile de gingembre, ou même l’huile de lavande, elle aussi une huile exceptionnellement versatile. (2)

Si les bienfaits des épices et aromates sont largement démontrés lorsqu’il s’agit de l’aliment sous sa forme intégrale, pourquoi les mêmes effets n’existeraient-ils pas sous leur  forme concentrée, c’est-à-dire en huiles essentielles?. Les études qui ont permis d’identifier les effets anti-inflammatoires des épices et aromates connus à ce jour ont d’ailleurs été faites en utilisant ces épices sous leur forme d’huile essentielle.

Quelques règles d’utilisation des huiles essentielles en cuisine

Utiliser des huiles en cuisine pourra vous sembler énigmatique au début, ou créer une certaine insécurité. C’est effectivement un peu mystérieux, mais il suffit de posséder les clés.

Les composés bioactifs sont preservés dans l’huile a condition d’en respecter les regles de conservation, comme avec tout autre aliment ou medicament. Entre autres, les huiles essentielles n’aiment pas la lumière, et leurs propriétés sont détériorées par la chaleur. Il faut donc garder les huiles dans leur flacon teinté original et les ajouter les huiles a la fin de toute recette impliquant une cuisson. Si vous trouvez une recette de cuisine aux huiles essentielles sur internet et que celle-ci suggere d’ajouter l’huile au début, avant la cuisson, vous savez que vous avez affaire a des auteurs de peu de compétence.

Pensez aux huiles essentielles pour les recettes sans cuisson comme les salades, salsas, marinades, smoothies, ou à cuisson courte, comme les biscuits par exemple. Par exemple, si vous voulez aromatisez un gâteau, mieux vaut mettre votre huile essentielle dans le glaçage.

Mise en garde: certaines huiles essentielles sont très puissantes. Elles ne sont pas de bonnes candidates pour commencer vos explorations. Il s’agit entre autres des d’huiles d’origan, de cumin, de clou de girogle, de cannelle et de thym. Commencer par les agrumes vous aidera à apprendre à doser.

Une bonne huile essentielle de bonne qualité ne devrait pas goûter ‘chimique’ ou le savon, ou nul autre que l’essence en question. Les fabricants sérieux indiquent sur tous leurs produits si l’huile est utilisable par voie interne ou non. Toujours vérifier sur la bouteille si c’est le cas ou non, et au besoin suivre les précautions de dilution. Une goutte d’huile de poivre noir, par exemple, est largement suffisante pour causer des inconforts majeurs, si par inadvertance elle se retrouvait là ou elle ne doit pas, comme dans un oeil ou dans un nez!

Certaines huiles réputées comestibles peuvent ne pas être sécuritaires à cause du manque de rigueur du fabricant. Sans compter que la contamination d’une huile est toujours possible, comme c’est le cas dans l’industrie alimentaire. Veillez a utiliser des huiles produites par des compagnies sérieuses qui effectuent des tests de qualité qui assurent la pureté pour chacun des lots.

Attention! Règle importante: Comptez toujours vos gouttes au dessus d’une cuillère contenant une petite quantité de votre recette et non pas directement dans votre casserole, pour éviter de le regretter : une goutte de trop peut ruiner toute la recette! Pour éviter d’en mettre trop, surtout quand vous commencez à explorer les huiles essentielles en cuisine, utilisez la pointe d’un cure-dent…c’est souvent largement suffisant!

Vous avez envie d’essayer de nouvelles saveurs ou de profiter des composés anti-inflammatoires toute l’année sans courir les épiceries spécialisées ou transformer votre cuisine?

Lancez-vous!

Une petite recette matinale simple pour vous aider à commencer la journée du bon pied:

Smoothie banane-cannelle

  • 4 bananes, tranchées et préalablement congelées
  • 5-15 ml de miel, au goût
  • 1 L de lait, yogourt ou boisson substitut du lait, nature ou saveur au choix
  • 2-3 gouttes d’huile essentielle de Cannelle

Préparation:

Versez le lait yogourt ou boisson non-laitière dans le mélangeur, ajoutez les bananes en tranche, le miel, l’huile essentielle de cannelle, et mélangez jusqu’à consistance onctueuse. Saupoudrez d’un peu de cacao de bonne qualité si désiré.

Pour d’autres smoothies qui éveilleront vos sens, cliquer ici!

1) Biodivers. 2014 Jul;11(7):1034-41 ,Suppression of Inflammatory cytokine production by ar-Turmerone isolated from Curcuma phaeocaulis.,Oh S1, Han AR, Park HR, Jang EJ, Kim HK, Jeong MG, Song H, Park GH, Seo EK, Hwang ES.)

2) (Ther Clin Pract. 2018 Feb;30:116-121. Epub 2017 Dec 12., Aromatherapy massage with lavender essential oil and the prevention of disability in ADL in patients with osteoarthritis of the knee: A randomized controlled clinical trial.Nasiri A1, Mahmodi MA2

Article par Marie-France Lalancette