Le temps des Fêtes avec plaisir!

0
185

Nadia Courchesne, nutritionniste

Que ce soit des repas déjà prévus à l’avance dans votre agenda, style party de bureau, des repas en famille ou encore des repas improvisés de dernière minute, ces occasions spéciales mettent tout un branle-bas-de-combat dans certaines de vos habitudes déjà difficile à maintenir durant la période des Fêtes.

La réalité des Fêtes, c’est :

• Un changement de routine : horaire des repas irrégulier; heure de repas inhabituelle
• Des mets spéciaux ou différents de la routine, souvent plus riches en gras, sel et sucre;
• Des portions plus généreuses… comme si nous avions été bucher ;
• Des collations plus nombreuses ou du grignotage puisque plusieurs aliments traînent sur les comptoirs;
• La présence de plus d’alcool ou de boissons sucrées;

Toutes ces conditions sont susceptibles de nuire à votre alimentation habituelle et à votre état de santé, que vous soyez diabétique, souffrant de cholestérol, de triglycéride ou tension artérielle élevé, ou encore simplement soucieux de votre poids.

Pourtant, il est possible d’allier le plaisir en cette belle période de réjouissances. L’élément le plus important est de maintenir votre engagement envers vos habitudes alimentaires et d’être responsable de vos choix plutôt que victime des événements. Même si un menu est plus riche, vous avez toujours la liberté de choisir la quantité d’aliments que vous consommerez.

Quel est votre plan? Dans quel état de santé souhaitez-vous être dans un mois? Afin de garder le plaisir d’être ensemble, voici quelques trucs pour profiter du moment sereinement:
1. Tenter de garder un délai régulier de 4 à 5 heures entre vos repas, malgré que l’heure de vos repas puisse être différente. Seulement décalée vos prises alimentaires dans la journée si vous vous êtes levé plus tard.
2. Si votre repas n’est pas prévu dans votre délai de 4-5 h, n’hésitez pas à prendre des collations saines afin de respecter un état de faim modérée et faire des choix éclairés selon votre préférence au repas.
3. Avant de débuter le repas, informez-vous du menu et ciblez les aliments qui vous font vraiment plaisir, afin d’en inclure une petite quantité plutôt que de les consommer lorsque vous avez déjà assez mangé.
4. Respecter votre état de rassasiement, il n’est jamais agréable de se sentir vraiment trop rempli (e) après le repas. Prenez le temps de jaser à votre parenté; moins vite les aliments sont avalés, plus vite l’estomac criera qu’il en a assez. Manger lentement vous permettra aussi de faire durer le plaisir aussi longtemps avec une plus petite quantité d’aliments. Vous savez, il est aussi permis d’en laisser dans l’assiette si votre portion était trop généreuse!
5. Si vous êtes tenté de grignoter sans faim réelle, il est tout aussi possible de se tenir loin des plats d’aliments pour éviter les piges répétées. Dans ce même créneau, je vous suggère de vous servir vos grignotines dans un contenant vous permettant de réaliser les quantités consommées plutôt que de manger directement à partir du plat de service.
6. Les breuvages alcoolisés apportent un supplément calorique important, en plus de faire fluctuer la glycémie. Garder un pichet d’eau sur la table pour vous permettre d’alterner les boissons alcoolisée, vous aurez aussi moins mal à la tête le lendemain.
7. Il est souvent plus facile de dire à nos hôtes que nous désirons consommer l’alcool en mangeant, un apéritif sans alcool peut être tout aussi acceptable et la différence ne se voit pas dans la présentation. Les digestifs pourraient être remplacés par un café, thé ou tisane.
8. En préparation de vos menus, si vous recevez, inspirez-vous des nombreux ouvrages ou recettes de mes collègues nutritionnistes-diététistes. Vos recettes seront alors modérées en sucre, gras et sel et tout aussi savoureuses et festives.

Gardez en tête que votre santé ne prendra pas de vacances. L’équilibre sera toujours de mise. Le plus important dans votre démarche alimentaire, n’est pas seulement ce qui se passe entre Noël et le 7 janvier, mais bien les 50 autres semaines de l’année.

Bienvenue à la modération et Joyeuses Fêtes! Profitez-en bien!