Alimentation intuitive: une nouvelle mode?

0
3951
Alimentation intuitive - Une nouvelle mode
Alimentation intuitive - Une nouvelle mode

 

Article par Nathalie Tousignant, Nutritionniste

L’alimentation intuitive est utilisée à toute les sauces aujourd’hui. Certaines allégations sont vraies, d’autres complètement fausses. Regardons cela de plus près.

L’alimentation intuitive seule, est une habileté innée de tous et chacun, qui malheureusement se perd pour la majorité d’entre nous, à mesure que nous grandissons. C’est cette capacité à savoir quand nous avons faim, combien manger pour assouvir cette faim, sans dépasser sa satiété et savoir quoi nous avons besoin de manger pour bien nourrir notre corps.

Cette capacité se perd lorsque nous apprenons les règles de la famille, de la société, des médias, lorsque nous avons des croyances inculquées par nos expériences passées, qui viennent prendre le dessus de nos signaux internes de notre corps et que nous nous tournons vers des consignes externes pour dicter la façon dont nous sommes « supposés » manger.

L’alimentation de façon générale, ne répond pas uniquement à des besoins physiques nutritionnels, mais aussi à des besoins émotionnels et sociaux. L’alimentation intuitive a comme prémisse que chacun est expert de son propre corps. Pour être en mesure de répondre à ses besoins tant physiques qu’émotionnels, il est important de porter attention aux messages que notre corps nous envoie.

L’approche de l’alimentation intuitive, elle, a été créé par deux nutritionnistes-diététistes américaines : Evelyn Tribole et Elyse Resch, dans le but d’aider leur clientèle à résoudre leurs problèmes en lien avec leur mauvaise relation avec la nourriture et leur corps. La première édition de leur livre a été publiée en 1995. Des révisions du livre ont apparu en 2003 et 2012.

Cette approche est basée sur 10 principes, qui ne sont pas des règles! Cela n’a rien avoir avec une méthode de perte de poids, au contraire de ce que certains médias et réseaux sociaux laissent croire. D’ailleurs, le premier principe est de rejeter la mentalité diète. Toutefois, comme je le mentionnais dans une de mes dernières vidéos, il est fort possible de perdre du poids lorsqu’on redevient un mangeur intuitif, mais paradoxalement, si tel est votre objectif, cela ne fonctionnera pas.

Une approche qui exige du lâcher prise

Il est nécessaire de lâcher prise du poids afin de réellement mettre en application les principes de cette approche qui a pour but, je vous le rappelle, non pas une perte de poids, mais un bien-être en ayant une relation saine avec son corps et son alimentation.

Depuis l’apparition du livre de Tribole et Reish, il y a eu plusieurs études scientifiques qui ont été menées sur l’alimentation intuitive et qui ont constaté plusieurs effets positifs sur la santé tels que l’amélioration des taux de sucre sanguin, du taux de cholestérol, diminution du risque des troubles alimentaires, une alimentation plus variée et une meilleure santé mentale.

Une approche basée sur 10 principes

L’application de ces 10 principes demande une grande introspection et beaucoup de travail sur soi, mais c’est tellement libérateur que chaque effort est largement récompensé.Cependant, les principes sont là pour aider à développer une saine relation avec la nourriture et le corps, ils ne sont pas là pour vous faire culpabiliser. La compassion pour soi a beaucoup d’importance dans cette démarche, ainsi que la patience.
Après avoir été dans le cycle infernal des diètes pendant des années et le fait que nous vivons dans une culture de régimes, il est tout à fait normal que ce processus se fasse lentement.

1er principe: Rejeter la mentalité diète est la première étape à franchir, sans quoi, il sera impossible de redevenir un mangeur intuitif.

2e principe: Honorer sa faim, ce qui peut être très difficile pour celles qui sont à la diète de façon chronique. Parfois même, à force d’essayer de faire taire la faim, celle-ci cesse de se manifester. Il est tout de même possible d’y arriver avec de la patience!

3e principe: Faire la paix avec les aliments. Quand certains aliments perdent leur statut d’interdit, leur intérêt pour eux s’amoindrit aussi. Eh oui, tel est fait l’être humain. L’interdit attise le désir!

4e principe: Défier «la police alimentaire » qui habite dans votre tête. Toutes vos règles diététiques qui vous font sentir coupable, débarrassez-vous-en. Ce principe implique un travail profond sur ses pensées, ses croyances pour mieux recadrer les croyances limitantes.

5e principe: Sentir et respecter sa satiété.

6e principe: Découvrir le plaisir et la satisfaction de manger. Pour ces 2 principes, manger en pleine conscience (être présent, en limitant les distractions et manger avec tous ses sens) est très aidant. Le plaisir a un rôle important dans la sensation de satiété, j’ai déjà écrit un blogue à ce sujet. (Un ingrédient qui arrête les compulsions).

7e principe: Gérer ses émotions sans systématiquement utiliser la nourriture. Les émotions servent à nous faire comprendre nos besoins, les faire taire ne résoudra pas les besoins sous-jacents et en prime vous vous sentez mal physiquement et psychologiquement d’avoir trop manger. Ici, apprendre à prendre soin de soi est une étape importante qui ne se résume pas à aller se faire masser! (Bien que cela puisse certainement combler certains besoins à l’occasion!).

8e principe: Respecter son corps. C’est le non-respect de ce principe qui est à la base de toute démarche de perte de poids. Le non-jugement, la compassion, la reconnaissance sont tous des aspects à travailler pour y arriver.

9e principe: Sentir la différence entre être physiquement active pour le plaisir plutôt que pour modifier son corps. Le plaisir est une meilleure motivation!

Enfin, le dernier principe est d’honorer sa santé avec une nutrition douce : en faisant des choix alimentaires qui honorent sa santé et ses papilles gustatives, tout en vous faisant sentir bien. Il est important de porter attention à comment les aliments que vous mangez, vous font sentir après. (Énergique vs léthargique, difficultés ou non de digestion, etc.)

Rappelez-vous cette approche ne demande pas d’appliquer ces principes avec perfection! Toutefois c’est une approche qui requiert du sérieux dans la démarche mais qui va vous amener à avoir plus de plaisir dans la vie!

En plus, les effets bénéfiques ressentis seront, au contraire d’une démarche de perte de poids, à long terme!

Prêt à vous libérer de la prison des régimes et faire la paix avec votre alimentation et votre corps?

Inscrivez-vous au programme:  La paix d’esprit avec mon alimentation et mon corps?  Oui SVP!

Pour en savoir plus, contactez-moi!