Nutrition sans Frontières invité à la 2e Conférence Internationale de Nutrition à Madrid

0
119
Closeup of pregnant young woman sitting on sofa and eating fruit salad at home

Après avoir été sollicités à deux reprises, nous avons enfin pu accepter l’invitation de présenter notre Coalition à la communauté internationale de nutritionnistes lors de cette deuxième édition de cette conférence nutrition à Madrid, le 7 et 8 octobre prochain.

C’est donc avec enthousiasme qu’en tant que fondatrice de Nutrition sans Frontières, je représenterai notre coalition afin de faire rayonner le Québec, mais aussi toute l’approche OLO dont nous pouvons être fiers d’être les instigateurs ici même il y a plusieurs décennis grâce à l’acharnement de Mary Higgins et du Dispensaire Diététique de Montréal.

Nutrition sans Frontières a choisi d’adapter l’approche OLO aux pays en voie de développement car elle correspond tout-à-fait aux besoins de ces pays qui ont besoin de faire un virage vers la prévention, soit en priorisant le soutien avant même la naissance.

Si la mortalité infantile a pu être ici réduite de moitié à l’époque grâce à l’approche OLO, dans notre pays ou la malnutrition est loin d’être aussi répandue que dans les pays émergents , imaginez tout l’impact que celle-ci peut avoir là ou la mortalité infantile est de un enfant sur deux avant l’âge de un an?

Nutrition sans Frontières croit beaucoup à cette approche et en révelera donc tout le potentiel lors de cette conférence. J’y expliquerai comment NSF a déjà entrepris d’implanter le projet FSO (fruit-soya-oeuf), inspiré de OLO (oeuf-lait-orange), donc adapté à la réalité béninoise comme premier pays-pilote.

Je serai heureuse d’en parler, et NSF est également heureuse de recevoir le président de l’Association des Nutritionnistes du Bénin, Fawaz Boussari, membre de notre comité exécutif Qc-Afrique, qui viendra se former à l’approche OLO pendant les prochains 2 mois ici au Québec. Il agira en tant qu’agent multiplicateur et pourra former à son retour les futurs nutritionnistes OLO, ou plutôt FSO. Ce qui sauvera beaucoup de missions à nos volontaires québecoises, et s’avère donc extrêmement efficace dans cette phase de renforcement de compétences du projet. Mais ce n’est pas sans sacrifice que ce nutritionniste se mobilise en mettant tous ses projets personnels en sourdine pour venir en appui à ce projet.

C’est un mouvement important que Nutrition sans Frontières est en train de créer grâce à une façon de faire bien différente de mettre en oeuvre l’action humanitaire: c’est le mouvement de la prévention, que les nutritionnistes savent faire mieux que toute autre profession, et nous avons confiance en ces nutritionnistes locaux pour faire avancer les choses car ce sont la clé de la résolution de la malnutrition dans leur pays. Un petit coup de pouce de notre part et ils y arriveront! C’est pourquoi toute notre coalition se donne solidairement elle-aussi à fond!

Pour en savoir plus sur ce projet FSO qui nous tient grandement à coeur, lisez ici!