Ludovic Guerrero: Notre manager sans Frontières s’envole pour le Bénin!

0
240

Actuellement étudiant finissant à la maîtrise en gestion du développement international et de l’action humanitaire (GDIAH) de l’université Laval à Québec, j’ai l’opportunité de réaliser mon stage de fin d’étude avec la Coalition Nutrition sans Frontières (NSF).

Ayant débuté mon mandat début juin en soutien à leur développement organisationnel, c’est avec grand plaisir que je m’en vais début octobre au Bénin, pour un séjour de trois mois, afin d’appuyer les partenaires de NSF dans leur gestion et leur planification de projets. Je vais avoir l’occasion de mettre en pratique les connaissances théoriques acquises durant mes études, mais également la chance de découvrir un nouveau continent, un nouveau pays, une nouvelle culture.

Les différents projets de NSF (un Œuf pour la vie, clinique mobile de nutrition et projet FSO-adaptation du programme OLO) me tiennent vraiment à cœur, car je suis convaincu qu’ils peuvent réellement contribuer à réduire la malnutrition au Bénin, grâce notamment au transfert d’expertise et au renforcement des capacités locales, à la sensibilisation des communauté aux bonnes pratiques de nutrition ainsi qu’à une approche humaine basée sur l’écoute des besoins de la population.

De plus, je crois sincèrement que l’amélioration de la nutrition est un prérequis au développement durable d’un pays et qu’il est extrêmement pertinent de travailler sur ce sujet. D’ailleurs, selon l’Organisation des Nations-Unies, l’amélioration de celle-ci « contribue directement à la réalisation d’une vie saine. Elle joue également un rôle dans l’élimination de la pauvreté́, contribue à assurer une éducation de qualité́, à encourager l’égalité́ des sexes, à stimuler la croissance économique et à réduire les inégalités1. »

En somme, je suis réellement honoré de partir soutenir des projets participants à améliorer la nutrition, tout autant que représenter une organisation ayant pour objectif d’entreprendre des actions durables pour les communautés locales.

Je tiens donc particulièrement à remercier Marie-France Lalancette de m’accueillir au sein de son organisation, me permettant ainsi de réaliser ce projet qui me tient beaucoup à cœur. Je remercie également Manager sans frontières ainsi que l’AÉDIAH pour leurs appuis financiers. Aussi, je tiens à remercier par avance les béninois et béninoises qui vont m’accueillir chez eux, et avec qui je vais avoir l’occasion de travailler pour contribuer à réduire la malnutrition dans leur pays.

Source : Organisation des Nations-Unies. (2019). Objectifs de développement durables. Repéré à : https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/hunger/

NOTE DE LA REDACTION: Ludovic Guerrero partira plus de deux mois au Bénin pour venir en appui à nos projets et pour venir soutenir par le fait même nos partenaires essentiels, soit l’Association des Nutritionnistes du Bénin et AJICO. Ce manager d’une grande compétence et rigueur a déjà également contribué grandement à la mission de NSF.

Soutenir Ludovic dans sa mission ici