5 jeunes Québecois s’envolent pour prêter main forte à Nutrition Sans Frontières

0
64

Grâce au soutien logistique de NSF, au soutien de LOJIQ et les fonds qu’ils ont eux-mêmes amassés avec d’autres jeunes bénévoles de la Brigade de l’Espoir, cinq jeunes volontaires vivront une expérience inoubliable, en appuyant la mise en place d’un projet scolaire pour réduire la malnutrition chronique au Bénin, qui atteint un enfant sur trois.

Pourquoi une mission de jeunes volontaires ?

Parce qu’au Bénin, 50% de la population est en bas de vingt ans ! C’est à cette belle jeunesse qu’appartient l’avenir. Et aussi parce que comme jeunes, on a de l’énergie à revendre pour mettre la main à la pâte, défricher, planter, et aussi créer un pont entre deux pays qui ont beaucoup en commun, malgré l’océan qui les sépare.

Leur mission du 25 juillet au 15 août servira principalement à aménager des poulaillers à visée éducatives, ce qui constitue la première étape pour le programme Un œuf pour la Vie, qui sera lancé tout de suite après par les nutritionnistes  dans les écoles-pilote du Bénin, plus précisément au village lacustre de So-Ava. C’est donc en barque que les jeunes se déplaceront pour apporter les matériaux et outils nécessaires, et fabriquer de leurs propres mains un poulailler artisanal respectant l’environnement, sous la supervision de Fabrice Tchabossou, agronome-conseil pour NSF.  

Un programme d’éducation en nutrition pour prévenir la malnutrition chronique

Le programme d’éducation en nutrition en milieu scolaire Un œuf pour la Vie a pour objectif de sensibiliser quant à l’importance des protéines dans la nutrition des enfants et de créer un modèle d’intervention pour les nutritionnistes locaux, qui pourra par la suite être reproduit à l’échelle du pays. Pendant un an, les écoles bénéficiaires profiteront d’activités éducatives, tant dans le domaine de la saine alimentation que de l’hygiène de base pour la bonne gestion d’un poulailler domestique. Le milieu scolaire servira également de lieu de dépistage de la malnutrition chronique, et l’ajout d’un œuf par jour en collation pour tous les élèves de l’école fera comprendre à la communauté que les protéines animales telles les oeufs doivent être données chaque jour aux enfants pour prévenir la malnutrition chronique. L’œuf est facilement accessible, peu coûteux et représente une protéine complète qui permet de prévenir plusieurs carences. Mais donner des œufs aux enfants n’est tout simplement pas dans la coutume.

A leur retour, les jeunes partageront leur expérience dans les écoles du Québec, qui pourront devenir des écoles marraines afin de soutenir NSF dans la reproduction du programme dans au moins 15 écoles défavorisées du Québec.

Marrainer une école et faire une différence tout en favorisant la solidarité Qc-Afrique

Très facile de marrainer une école…il suffit de mobiliser les élèves des écoles d’ici à recueillir 1000$ par les activités de levée de fonds de leur choix et le tour est joué, NSF pourra permettre à une école jumelle de bénéficier du programme d’éducation en nutrition, et posséder son propre poulailler à visée éducative. Durant toute l’année, les écoles marraines pourront développer des liens avec l’école jumelle et voir les retombées de leur soutien se dérouler concrètement jour après jour. C’est une expérience de solidarité unique qui s’offre à toutes les écoles du Québec.

Une opportunité de créer un pont entre les deux continents

En plus de ces actions concrètes sur le terrain, cette première équipe pionnière de NSF réalisera aussi de nombreuses activités d’échange interculturel telles que : 

  • La mise en place d’une ligue de soccer accessible aux jeunes filles
  • Des activités artistiques pour les jeunes enfants béninois
  • Des ateliers de conserverie domestique
  • -Des rencontres interculturelles ‘Raconte-moi ton pays’, pour favoriser le partage des cultures en plusieurs domaines tels la musique, l’art, le langage, les traditions culinaires etc.

Une expérience humanitaire qui promet de changer des vies, comme quoi l’aide humanitaire n’a pas d’âge !

Encourager Estelle, Félix, Marilou, Guy et Emilie

Nous contacter pour proposer votre école comme école-marraine

Rejoindre la brigade de l’Espoir