Une santé de Zinc!

0
344

Article par Eliane Labonté, nutritionniste

Nous connaissons bien l’importance du fer pour la santé mais qu’en est-il du zinc?

En ces temps de grippe il est bon de se rappeler que ce que l’on mange peut influencer notre santé mais aussi notre système immunitaire. Plusieurs nutriments ont leur importance a ce niveau mais je vous parle ici de cet oligo-élément moins connu qu’est le zinc et  dont les fonctions sont multiples.

Le zinc se retrouve à l’état de trace dans toutes les cellules de notre organisme. Il est nécessaire à de multiples transformations enzymatiques qui se produisent dans notre corps. Il influence l’activité de plusieurs hormones et participe à la synthèse du matériel génétique. Une carence, même légère, en zinc peut entraîner des retards de croissance, une cicatrisation plus difficile, une perte d’appétit et une altération du gout et de l’odorat. Au niveau de notre système immunitaire la carence en zinc provoque une baisse de son efficacité puisqu’il est impliqué dans la formation de plusieurs des cellules de notre armée de défense, dont les anticorps, qui nous permettent de lutter contre les bactéries et les virus.

Dans les aliments, 15 % à 40 % du zinc qui est présent sera absorbé. L’huître st l’aliment qui en contient le plus, mais la plupart des viandes et des noix en renferment des quantités intéressantes. Les légumineuses et les céréales entières fournissent aussi du zinc en quantité appréciable.  Par contre, le pain blanc, les sucres raffinés ou les graisses n’en renferment pas.

Peut-on manquer de zinc?

Certainement! La carence légère en zinc serait fréquente au Canada selon des études portant sur nos habitudes alimentaires. De plus, les recherches montrent que la carence légère en zinc n’est souvent pas diagnostiquée à cause du manque de tests cliniques fiables.

Les gens qui ont une alimentation insuffisante en protéines ou incluant peu de grains entiers sont plus sujettes à manquer de zinc. Les personnes à risques sont les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants, les végétariens, les gens ayant un problème d’absorption intestinale, les diabétiques, les insuffisants rénaux ou les personnes souffrant d’alcoolisme.

La prise de certains médicaments (diurétiques, contraceptifs oraux, les antiacides…) peut aussi abaisser le taux de zinc. Dans certains cas un supplément de zinc peut même être recommandé. Toutefois, avant de prendre un supplément, il est toujours préférable de s’adresser à un professionnel de la santé pour connaître les doses maximales et éviter un excès qui pourrait s’avérer aussi nuisible pour la santé. Enfin, sachez qu’un comprimé de vitamines et minéraux multiples renferme généralement du zinc à des doses sécuritaires et qui permet de combler ou du moins compléter les besoins  pour la journée

Idéalement, commencez par rencontrer vos besoins en zinc avec les aliments. Pour cela, assurez vous de consommer une source de protéines à chaque repas et visez la prise de produits céréaliers (farine, pain, craquelins, céréales à déjeuner, pâtes) entiers plutôt que raffinés. N’oubliez pas que votre santé passe par l’équilibre délicat de nombreuses substances dont les oligo-éléments tels que le zinc.

Vous avez besoin de conseils judicieux pour optimiser votre alimentation? N’hésitez pas à me contacter!