Distinguer le vrai du faux en nutrition: 5 étapes faciles

0
134

Article par Laurie-Anne Patenaude, nutritionniste

La nutrition est un domaine en constante évolution – De nouvelles percées font leur apparition  chaque jour et changent la façon dont nous concevons  la saine alimentation et de ce que nous percevons comme étant sain. Les nutritionnistes doivent demeurer à jour afin de s’assurer que l’information divulguée soit non seulement basée sur la science et les dernières découvertes en la matière mais en également surveiller de près les nouvelles tendances, régimes et aliments qui s’immiscent dans notre assiette.

Toutefois, évaluer l’information présentée dans les médias et sur le web peut relever du défi si on ne possède pas les outils pour nous permettre de comprendre et d’analyser l’information. Que vous vous interrogiez vous-même sur la façon de discerner le vrai du faux ou que vous souhaitiez aider vos proches et vos collègues à faire de même, voici quelques questions à vous poser qui vous permettront d’être plus critique à l’égard de l’information présentée :

Est- ce que le titre de l’article vous donne l’impression que c’est « trop beau pour être vrai » ?

Fiez vous à votre instinct et méfiez vous des titres un peu trop accrocheurs- si la solution proposée promet des résultats instantanés et drastiques, sans qu’un effort particulier ou qu’un changement au sein des habitudes alimentaires et des habitudes de vie soit requis, c’est peu plausible que les résultats escomptés se produisent réellement. Il n’existe pas de solution ou truc miracle qui vous garderont en santé comme par magie.

Est-ce que l’étude a été testée chez les humains ?

Il arrive fréquemment que plusieurs articles faisant la manchette fassent l’éloge d’un résultat prometteur. Toutefois, il arrive régulièrement que l’étude en question n’ait été testée que chez un échantillon de rats en laboratoire, ce qui signifie que, même si les résultats sont significatifs chez la population étudiée, ceux-ci ne sont pas transférables à l’être humain car nos systèmes fonctionnent différemment. Il en va de même pour les recherches faites sur les cellules humaines isolées à l’extérieur du corps humain ; le corps humain repose sur la synergie entre plusieurs systèmes qui le compose donc il est fort possible que le corps réagisse différemment.

S’agit-t’il d’une étude isolée ?

Une étude isolée (on fait référence ici à une seule étude ayant étudié un problème donné) ne permet pas de tirer de conclusion. Ce serait beaucoup trop hâtif. Toutefois, les méga-analyses, quant à elles, sont réalisées lorsqu’une série d’études indépendantes étudiant le même problème sont réunies et par sa nature, permet de tirer une conclusion globale.

Qui est l’auteur de l’article ou du rapport en question?

Il est important de toujours vérifier les qualifications de l’auteur pour déterminer l’expertise de celui-ci en la matière. Afin de s’assurer que l’information divulguée ne soient pas compromise dans son intégrité, il est également suggéré de vérifier si le chercheur ou l’auteur a reçu une contribution financière d’une entreprise ou organisation qui pourrait suggérer un parti pris. Dans le cas d’études de recherche ou d’article commandité, l’auteur se doit de le divulguer.

Est- ce que l’article comporte de solides références ?

Un peu dans la même veine, si un article se voulant scientifique ne comportant aucune référence ou une ou plusieurs références à l’allure douteuse, mieux vaut se méfier et prendre l’information avec un grain de sel.

 

Pour finir, en matière de nutrition, se référer à des nutritionnistes est toujours une bonne idée!