L’alimentation autonome du bébé, qu’est-ce que c’est?

0
818

Article par Sandra Griffin, nutritionniste

Depuis quelques années, les recommandations sur l’introduction des solides chez le bébé ont beaucoup changé. Il peut donc être très difficile pour les parents de s’y retrouver. Les changements sont principalement au sujet de l’ordre d’introduction, de l’âge d’introduction des aliments allergènes, de l’emphase mis sur les aliments riches en fer et des textures à offrir. Depuis quelques années, plusieurs parents ont optés pour l’alimentation autonome du bébé en guise d’introduction des solides. Aussi appelés Baby Led Weaning(BLW) ou diversification menée par l’enfant(DME) voici un survol de cette façon de faire qui plait au bébé, facilite les repas mais trop souvent inquiète les parents et les professionnels de la santé.

Qu’est-ce que c’est?

L’introduction des solides par le Baby Led Weaning consiste à ne pas passer par l’étape des purées mais de laisser le bébé s’alimenter par lui-même avec des GROS morceaux d’aliments. Ses petites mains et sa dextérité limitée ne lui permettent pas de prendre des petits morceaux d’aliments. De plus, en offrant des gros morceaux, bébé a l’option de le sortir facilement de sa bouche en éloignant sa main. L’introduction des aliments se fait autour de 6 mois et le bébé continue de recevoir son lait à la demande.

Est-ce qu’il va s’étouffer?

La crainte que le bébé ne s’étouffe avec des aliments offerts sous leur vraie forme est légitime. Il est plus convenu de voir un bébé, sans dent, manger des aliments en purée. Par contre un bébé de plus de 6 mois sera capable de bien gérer les aliments de façon sécuritaire si on lui laisse la chance. Partant du principe d’autonomie, il apportera lui-même l’aliment à sa bouche. Au début, le réflexe nauséeux sera très présent et il lui permettra de ramener les aliments vers l’avant de la bouche ou à l’extérieur. On peut commencer par faire “pratiquer” bébé avec des aliments tels qu’un concombre ou un poivron. Ils sont fermes, juteux et goûteux mais ne se défont pas dans la bouche. Cet aliment jouet, lui permettra d’apprivoiser les textures et de contrôler le réflexe nauséeux. La toux peut être présente et elle servira à expulser les petites particules qui sont allées chatouiller l’arrière de la bouche. La toux est un réflexe de protection des voies respiratoires qu’on observe surtout avec des liquides ou des particules sèches.

Il est aussi très important de s’assurer que tout soit fait de façon sécuritaire, le bébé doit être assis le dos droit et ne jamais être laissé seul lorsqu’il mange. Certains aliments ne devraient pas être offerts: aliments durs et ronds (raisins, noix arachides, bonbons). Les aliments collants sont également à faire très attention, par exemple du pain tranché ou du beurre d’arachide à la cuillère. Le pain devrait être grillé et le beurre d’arachide déposé en mince couche lorsque le pain est chaud.

Pour une introduction sécuritaire:

Bébé a 6 mois, il tient bien sa tête et son dos est droit
Il amène les aliments à sa bouche, à son rythme. Il n’est pas forcé
Bébé qui mange est toujours sous surveillance
Les aliments offerts ne sont ni durs et ronds ni collants.

Est-ce que les recommandations sur l’introduction des solides sont en faveurs de l’alimentation autonome du bébé?

Les recommandations sur l’introduction des solides ont été révisées en 2014. Plusieurs points concordent avec l’alimentation autonome mais il ne faut pas croire que cela exclue la purée. On parle plutôt d’offrir différentes textures, des aliments tendres, des purées grumeleuses et de laisser le bébé jouer avec des aliments. Aussi, l’introduction des solides devrait débuter vers 6 mois lorsque le bébé se tient droit dans une chaise et apporte lui-même les aliments à sa bouche. L’écoute de l’appétit du bébé est mis de l’avant en encourageant les parents à être à l’écoute des signes que le bébé a faim ou moins faim et aucune quantité d’aliments n’est suggérée. Les aliments peuvent être offerts dans n’importe quel ordre mais il est important d’offrir des aliments riches en fer au moins 2 fois par jour dès que le bébé mange car les réserves de fer des bébés de 6 mois et plus commencent à s’épuiser et ce nutriment est important pour assurer la croissance optimale du bébé. Les aliments riches en fer sont la viande, la volaille et les poissons, le foie, les légumineuses, le tofu, les céréales enrichies. Certains légumes verts et graines moulues contiennent également du fer, ils sont les bienvenus dans les repas de bébé.

Qu’en est-il des aliments allergènes?

Les aliments reconnus comme étant allergènes doivent être introduits dès que le bébé commence à manger. Il n’est plus recommandé d’attendre avant de les introduire, au contraire, une introduction précoce pourrait même diminuer les risques d’allergies. Les aliments reconnus comme allergènes doivent être introduits selon la règle des 3 jours, les offrir pendant 3 jours consécutifs et vérifier s’il y a réaction allergique. Si c’est le cas, ne plus offrir l’aliment et en parler au médecin rapidement. Pour tous les autres aliments, ils peuvent être introduits plus rapidement.

Allergènes prioritaires: Blé, lait, soya, oeufs, arachides, noix, poisson, crustacés, sésame, graine de moutarde, sulfites

Quels aliments offrir à bébé?

Les aliments offerts doivent être préparés sans sel ce qui exclut pratiquement tous les aliments transformés tel que les aliments en conserve, les sauces, bouillons, mets préparés, les charcuteries et les aliments préparés au restaurant. Les repas offerts doivent être cuisinés maison, à partir d’ingrédients bruts non salés. Par exemple un mijoté de viande devrait être préparé avec de la viande, de l’eau, des légumes, de l’ail, de l’huile d’olive, des oignons etc.. mais pas de sel. Cela demande donc de cuisiner, beaucoup. Il en est de même pour le sucre, pas besoin d’en ajouter inutilement partout, gardez le minimum pour les recettes de muffins, biscuits et galettes maison. Aussi, il faut penser à la texture une fois dans la bouche: est-ce que les aliments vont s’éparpiller? (riz, quinoa) est-ce que ça va devenir trop sec? (poitrine de poulet). Si vous croyez que la texture en bouche ne sera pas intéressante, offrez autre chose. Certains repas sont difficile à prendre par le bébé, comme du chili ou du pâté chinois, ils pourront donc être offerts à la cuillère ou donné sur le bout de nos doigts.

Par quoi commencer

Bien qu’il est fortement suggéré d’offrir des aliments riches en fer dès le départ, il n’y a pas d’ordre précis à suivre. Habituellement, les bébés débutent avec des fruits et des légumes car c’est juteux, facile à prendre, tendre et goûteux. Après quelques semaines d’apprentissage les bébés sont prêts à accepter plusieurs textures et des mets composés, ça progresse souvent assez rapidement. Des exemples de premier aliments: bouquet brocoli bouilli, concombre en lanière, quartier d’orange ou de cantaloup, frite au four de patate douce, tranche de pain grillée.
Si le bébé a 6 mois, il est toutefois important d’offrir des aliments riches en fer au moins 2 fois par jour. Il est possible et recommandé d’offrir des céréales de bébé enrichies en fer soit sous forme de céréales ou de cuisiner avec celles-ci (chapelure, crêpes, gaufres)

Qu’en est-il de la purée?

Si le bébé débute les aliments solides avant 6 mois, la purée est beaucoup plus adaptée à son développement. Pour le bébé de 6 mois ou plus, une fois qu’il est en mesure de gérer différentes textures, il pourra recevoir des aliments à la cuillère tels que céréales, compote, yogourt et potage. Ne pas oublier que les bébés recevant des aliments en purée devront débuter différentes textures avant 9 mois, intégrer l’alimentation autonome est une progression souvent appréciée par les bébés.

Intéressé mais il vous manque le côté mise en pratique? Je donne des ateliers sur le sujet depuis plusieurs années et il est maintenant possible de suivre ma formation en ligne grâce à mon atelier webinaire. Révision des recommandations, prévention de l’étouffement, mise en pratique, comment couper les aliments, par quels aliments débuter, comment offrir les sources de fer, comment introduire les allergènes, comment s’assurer que bébé mange suffisamment, tous les sujets sont couverts autant du côté professionnel que pratico-pratique.

Il est également possible de se procurer mon livre numérique sur l’alimentation autonome du bébé et avoir toutes les informations en tout temps par écrit, en plus de menus selon l’âge du bébé et de 10 recettes parfaitement adaptée à la DME.

Pour tout savoir sur l’alimentation autonome du bébé, information professionnelle et pratico-pratique quoi de mieux qu’une maman nutritionniste d’expérience 😉

Ressources pour plus d’information sur l’introduction des solides :

Santé Canada: La nutrition du nourrisson né à terme et en santé : Recommandations pour l’enfant âgé de 6 à 24 mois,

Mieux Vivre avec votre enfant 2015

Société Canadienne de Pédiatrie: Pas besoin de retarder l’introduction des allergènes alimentaires chez les bébés