Prise de poids difficile? S.O.S Grossesse!

0
359

Article par Caroline Ouellet, nutritionniste

Il n’est pas rare d’entendre des histoires de femmes enceintes qui ont un appétit insatiable parsemé d’envies alimentaires plus farfelues les unes que les autres. On nous parle souvent de gain de poids acceptable pendant la grossesse et on nous met parfois même en garde face à un gain de poids trop important en nous rappelant les principes de signaux de faim et satiété. Tout cela, c’est très bien, mais qu’en est-il des femmes qui parviennent difficilement à prendre le poids souhaité car l’appétit n’est pas de la partie?

Le manque d’appétit

Le manque d’appétit peut être une conséquence de différentes situations qui se présentent pendant la grossesse. Lors du premier trimestre, la fatigue prend parfois tellement de place que l’envie de manger nous parait alors secondaire. Nous n’avons pas non plus nécessairement envie de cuisiner, alors on opte pour les petits repas rapides et légers. Dans cette situation, il peut valoir la peine de demander un peu d’aide pour la planification et la préparation des repas. Vous pourriez cuisiner en double mais moins souvent ou simplement essayer d’enrichir vos petits repas rapides en ajoutant une tranche de formage supplémentaire dans votre sandwiche par exemple. Essayer d’écouter vos envies alimentaires, cela pourrait vous ouvrir l’appétit davantage. Ne vous forcer pas à manger des choses que vous n’aimez pas, même si c’est bon pour la santé et pour le fœtus. Laissez-vous une petite chance pour retrouver l’appétit. Vous pourriez essayer de manger plus fréquemment si vous n’arrivez pas à manger des portions régulières. Prévoyez donc le coup et trainez avec vous différentes collations dans votre sac à main, tel que des barres tendres, des fruits séchés ou des noix.

Les nausées et les troubles digestifs

Chez une grande majorité de femmes enceintes, ce sont d’autres symptômes, particulièrement dérangeants, tel que les nausées et les vomissements qui limitent les apports. Les femmes les rapportent principalement pendant le premier trimestre, mais certaines continueront à avoir ces malaises pendant le deuxième trimestre ou même, pendant toute la durée de la grossesse. Voici quelques conseils pratiques. Si les nausées surviennent le matin, le fameux truc des biscuits secs que vous laissez sur votre table de chevet afin de les consommer dès votre réveil peut effectivement avoir des avantages.  Il est aussi conseillé de manger de petites quantités, mais de manger plus fréquemment. Même si vous ne ressentez pas l’envie de manger, éviter de passer plus de 3 heures sans manger, car cela pourrait entretenir vos nausées. Éviter aussi de boire de trop grandes quantités de liquides en mangeant, il est préférable de répartir vos boissons à travers la journée. Le fait de respirer l’odeur du citron ou du gingembre, ou même d’intégrer un peu de gingembre frais à un repas permet de soulager les nausées passagères chez un bon nombre de femmes. Pourquoi ne pas l’essayer?!

Le stress

Que ce soit la grossesse, l’accouchement ou autre chose qui entraine une augmentation du stress, cela peut avoir un impact sur l’appétit. Certaines personnes mangent davantage lorsqu’elles sont stressées, pour d’autres, c’est l’inverse. Le stress peut entrainer une sensation de fatigue plus importante, causer des troubles digestifs et/ou augmenter certains symptômes déjà présents comme les reflux gastro-œsophagiens (brûlures d’estomac) ou les nausées. Évidemment, dans ces situations on suggère de limiter les sources de stress et de prendre du temps pour relaxer, méditer et se reposer. Si la planification des repas et la préparation des repas vous préoccupent, donnez-vous un petit répit. Quelqu’un de votre entourage peut-il vous venir en aide? Vous pourriez cuisiner en groupe afin de partager les tâches et repartir avec plusieurs mets prêt à l’avance. Ne culpabilisez pas si vous devez acheter à l’occasion certains mets commerciaux. Avec l’aide d’une nutritionniste, vous pourriez trouvez plusieurs idées simples, rapides et saines qui conviendront à votre quotidien, tout en répondant à vos besoins.

D’autres raisons peuvent expliquer une prise de poids difficile pendant la grossesse. Selon votre poids avant grossesse, le gain de poids souhaitable pour le 2e et 3e trimestre sera d’environ 0,5 à 1 lbs par semaine.

Si vous ne parvenez pas à atteindre les recommandations ou à maintenir un gain de poids acceptable, n’hésitez pas à me consulter, je pourrai vous donner des conseils adaptés à vos symptômes et vous suggérer différentes alternatives pour faciliter une prise de poids saine, tout en respectant vos préférences et votre mode vie. Vous pourrez ainsi vous assurer que votre fœtus obtiendra tous les éléments nutritifs souhaités sans toutefois perdre vos précieuses réserves nécessaires pendant et après l’accouchement.