Performances au travail, santé, bien-être et petit-déjeuner.

0
203

Connaissez-vous la sensation de faim qui s’installe autour de 10h-11h  en plein déroulement d’une présentation, d’une réunion ou d’un travail urgent, perturbant la concentration et le rendement ? Elle est le plus souvent due au fait de n’avoir pris aucun petit-déjeuner complet avant de se rendre au travail. D’après une étude prospective les sujets qui ne prennent jamais de petit déjeuner sont exposés à un risque de mortalité cardiovasculaire 1,87 par rapport à ceux qui le prennent quotidiennement. A Cotonou en février 2018 suite à une enquête sur la prise du petit déjeuner seulement 32,43% des individus ont révélés prendre le petit déjeuner.  Et pourtant, c’est le repas le plus important de la journée !

Alors, à quoi sert le petit-déjeuner ?

*
  • Un apport énergétique à travers votre petit déjeuner est indispensable pour booster votre journée

Nous dormons en moyenne 8 heures par nuit. Durant cette période de sommeil, l’organisme continue d’assurer la digestion, l’absorption des aliments, la respiration ou encore l’excrétion des toxines.

Par conséquent, après avoir subi un jeune nocturne,  l’organisme a vidé ses réserves énergétiques et ses ressources en eau.  Pour sa part, le cerveau encore endormi ne retrouvera son état d’éveil optimalqu’après l’absorption de glucose, son carburant usuel. La prise du petit-déjeuner réveille donc le cerveau et lui donne un bon coup de fouet pour démarrer une nouvelle journée de travail !  Près de 1/4 des apports journaliers recommandés pour stimuler le cerveau et les muscles sont contenus dans ce premier repas.

*
  • Réveillez vos muscles avec votre petit déjeuner

Composez votre assiette de sucres rapides, pour rapidement relancer le cerveau (miel, confiture, fruits) et de sucres lents (maïs, sorgho, mil, fonio, avoine) qui libéreront graduellement, tout au long de la matinée, le glucose nécessaire aux activités musculaires. Les céréales complètes, riches en fibres, favoriseront la satiété, la digestion et  participeront à  la diminution du mauvais cholestérol (LDL).

*
  • Le petit déjeuner vous apporte des protéines

Précurseurs des enzymes intervenant dans toutes les fonctions de l’organisme, elles sont pourtant les plus négligés lors du petit déjeuner dans le contexte béninois. Les protéines sont les molécules qui sont les plus lentement digérées et donc donne une sensation de satiété le plus longtemps. La consommation de protéines participe à la diminution des risques d’obésité. Une omelette, du fromage, des noix, du poisson ou encore de la viande hachée sont de bonnes sources de protéines.

*
  • Un cerveau en pleine forme grâce à votre petit déjeuner

Les lipides participent au bon fonctionnement du cerveau et sont les composantes de la gaine de myéline qui isole, protège et assure une bonne transmission des influx nerveux. La consommation de gras insaturés favorables pour la santé est un plus pour un début de journée au top !Intégrez à votre petit déjeuner des arachides, des noix ou des pistaches.

*
  • Energie et bonne humeur grâce à un petit déjeuner riche en micronutriments

L’odeur du café chaud, la pensée et le gout du chocolat au lait, du thé à la menthe ou de la citronnelle vousapportentdu pep’s.

Au travail, la pression peut très vite prendre impacter le bien-être : sollicitations des clients, des collaborateurs, problèmes de connexion, échéances à respecter … Etre de bonne humeur et en pleine forme permet donc de limiter l’influence du stress sur votre concentration et votre efficacité.

Et n’oubliez pas, les vitamines sont indispensables à la libération de l’énergie pour le fonctionnement de l’organisme alors on se lâche sur les fruits et les légumes qui constituent un réservoir d’anti-oxydants vous permettant de lutter contre le stress du travail.

Puisez donc dans toute la diversité en fruits(orange, ananas, mangue) et légumes locaux(vernonia, amarante, moringua) dont la nature nous a offert pour combler vos besoins

*
  • Le top de l’anti-grignotage !

Le grignotage pousse à la consommation d’aliments hypercaloriques comme les biscuits, les sodas ou les chips. Et lorsque la faim se fait vivement ressentir, les quantités consommées ne sont pas mesurées et peuvent encore plus stimuler la faim !

Pour assurer les besoins nutritionnels de l’organisme et éviter le grignotage, trois repas complets et 2 collations sont recommandéspar jour :

Prendre le petit-déjeuner vers 8h permet d’éviter les craquages car nous ne ressentons la faim que 4h après l’ingestion de ce dernier. Vers 12h-13h arrive l’heure du déjeuner pendant lequel vous devez prendre le temps de mâcher et d’apprécier votre assiette.Prenez une petite collation entre 16h-17h avant depasser au dineraux environs de 20h-21h. Le plus important pour arriver à tenir ce rythme, c’est de prendre son petit déjeuner à temps !

Alors dès demain matin pensez-y, il n’y a rien de mieux que de bien manger avant de démarrer une journée de travail !