5 bonnes raisons de planifier ses repas

0
701

Article par Sandra Griffin, nutritionniste

Ne plus se demander à chaque jour quoi manger!

Selon le rapport Tout le Monde à Table paru en 2011, 44% des familles québécoises ne savent pas quoi manger pour le souper… à 17h! Et ce, 3 fois et plus par semaine. Et que font ces parents alors?

38% Improvisent et préparer le repas avec ce qu’ils sont sous la main.
24% Choisissent l’option du repas de l’extérieur et vont au restaurant ou commandent
21% Vont à l’épicerie afin d’acheter des aliments pour le souper… à 17h!

Vous vous reconnaissez?
Les conséquences de ce type de gestion des repas(ou absence de gestion) sont nombreuses:

-Manger toujours la même chose
-Manger moins de légumes car ils demandent souvent un peu plus de temps de préparation et sont très peu présents dans les aliments préparés du commerce ou au restaurant
-Coût de l’épicerie très élevé (restaurant, repas préparés, gaspillage)
-Perdre le goût et la motivation à cuisiner.

La planification des repas permet de savoir à l’avance les repas qui seront servis les soirs de semaine. Cela permet de préparer une liste d’achats, minimisant les repas prêts-à-manger et en mettant les légumes au menu. Bien planifier permet aussi de prendre de l’avance et de préparer certains mets avant même de débuter la semaine. Mais surtout, ça permet de se vider la tête de la fameuse question: “Qu’est-ce qu’on mange pour souper?”

Économiser

Il est vrai que les prix des denrées de base ne cesse d’augmenter (viande, fruits et légumes) mais il ne faut pas oublier que les produits prêts-à-manger sont encore plus chers que s’ils avaient été faits à la maison. Craquelins, vinaigrettes et sauces, céréales, barres tendres, biscuits peuvent être très chers lorsqu’ils ne sont pas en vente. Et les repas prêts-à-manger le sont encore plus.

Lorsque le garde-manger est rempli de denrées de base, la plupart des aliments peuvent être préparés facilement et à faible coût: vinaigrettes, soupe, muffins et repas. Le problème reste souvent celui du temps de préparation et c’est là qu’une bonne planification va permettre de cuisiner plus. En dressant la liste des repas à préparer et en s’accordant un moment pour cuisiner, il sera possible d’atteindre ces objectifs.

Les repas pris à l’extérieur, au restaurant ou commandés ont aussi un coût élevé qui vient augmenter énormément le budget alloué à l’alimentation. S’il est vrai que manger au restaurant est une source de plaisir ou un congé de popotte et de vaisselle, il est aussi vrai que si cela revient trop souvent à cause d’un manque de planification, le plaisir est moins présent. Même chose pour le repas du dîner puisque les lunchs quotidiens sont toujours une option très économique.

Un point important qui est souvent oublié est le coût relié au gaspillage des aliments. Avez-vous à jeter des aliments vers la fin de la semaine? Une laitue pourrie, une viande oubliée, un reste dont le temps de séjour au frigo est nébuleux… Vous avez payé pour ces aliments, les jeter équivaut à jeter de l’argent.

Probablement que vous avez fait ces achats avec une idée d’utilisation en tête et c’est là qu’une bonne planification aurait pu vous aider. Une liste des repas et accompagnement ainsi qu’une liste d’épicerie précise évite les achats impulsifs et nous pousse à manger ce que nous avions au menu. Il est aussi possible de donner une 2e vie à certains aliments présents dans notre frigo ce qui évite le gaspillage et l’achat d’autres aliments pour préparer un repas. Des exemples? Faire un potage avec des légumes un peu mous, cuisiner une omelette avec des oeufs et des légumes variés qui n’ont pas été consommés, faire une casserole de pâtes avec des reste de poulet, faire une soupe à l’oignon avec un reste de bouillon de fondue.

Avoir plus de temps en famille

Lors du retour du travail vers 17h-18h, les enfants sont souvent très demandants car ils veulent profiter de la présence des parents. C’est tout à fait normal et je suis certaine que vous aussi aviez hâte de les voir. Malheureusement, c’est pendant cette même période que se fait la préparation des repas et même si la recette est rapide à faire, ce moment devient rapidement stressant et peut-être même désagréable. Imaginez en plus si vous ne savez pas quoi cuisiner…

La mijoteuse peut venir très souvent à la rescousse des parents car elle permet d’avoir un repas prêt au retour du travail. Il en sera de même également si les repas ont été prévus à l’avance et même cuisinés avant, par exemple un pâté chinois ou une casserole de pâtes qu’il faudrait simplement mettre au four. Pendant la cuisson, vous gagnerez du temps en famille et même après le repas car souper tôt vous donnera du temps avec les enfants avant le début de la routine du dodo.

La planification des repas est souvent associée à l’automne mais imaginez si vous aviez la possibilité de faire une heure de baignade après le travail ou une virée au parc l’été alors que le repas est déjà prêt?

Cuisiner de nouvelles recettes

L’intérêt pour les livres, magazines et émissions de cuisine ne cesse de grandir et nombreux sont les parents qui possèdent plusieurs livres de cuisine familiale à la maison. Mais à quelle fréquence ces nouvelles recettes sont-elles au menu?

Lors de la planification du menu de la semaine, c’est le moment parfait pour feuilleter vos livres et y mettre des recettes inspirantes au menu. Vous faites en même temps la liste d’achat. Assurez-vous de bien lire la recette, si ça demande de mariner la viande 12h à l’avance, il faudra le prévoir.

Si vous cuisinez surtout à la dernière minute, ce sont souvent les mêmes recettes qui seront au menu car ce sont celles que vous savez faire par coeur. Si elles reviennent trop souvent, vous aurez toujours l’impression de manger la même chose. En incluant des nouvelles recettes, le menu sera plus varié et il sera aussi plus motivant de cuisiner.

En planifiant bien les repas, il sera aussi possible d’essayer d’intégrer des nouveaux plats et aliments au menu. Par exemple des repas végétariens ou un nouveau légume.

Manger mieux

Les parents ont à coeur d’offrir le meilleur pour leurs enfants et l’alimentation en fait grandement partie. Bien manger peut se définir comme manger une variété d’aliments, beaucoup de fruits et légumes et cuisiner des repas à partir d’aliments de base. Une planification efficace permettra:

-De manger plus de légumes: crudités coupées à l’avance, potage ou soupe maison, couper des légumes à cuire en accompagnement

-D’utiliser de meilleurs ingrédients dans la préparation des mets: grains entiers, huile d’olive, moins de sel et sucre

-De manger moins de viande en essayant des recettes végétariennes

-De cuisiner des desserts et collations moins sucrés et plus riches en fibres

Comment faire une bonne planification des repas en semaine?

Planifier: il faut prendre un moment et faire une liste des repas qui seront au menu, faire une liste d’épicerie mais aussi une liste des tâches qui seront à faire en lien avec les repas comme préparer un repas en entier ou couper des crudités.

Faire l’épicerie: avec une liste claire, c’est une étape qui prendra beaucoup moins de temps. Il peut être nécessaire de visiter plus d’une épicerie pour profiter de quelques spéciaux. Je vous conseille, si la section fruits et légumes de votre épicerie ne vous inspire pas. de visiter un commerce spécialisé. Il ne faut pas limiter l’achat de fruits et légumes car ce sont des valeurs sûres pour une bonne santé.

Cuisiner: Avant de débuter la semaine, essayez de préparer quelques repas ou au moins de couper des légumes ou faire une soupe afin de toujours pouvoir assembler un repas complet rapidement. Si vous débutez la semaine avec un frigo plein mais rien de prêt il y aura probablement quelques aliments gaspillé vers la fin de la semaine…

La planification des repas est un élément clé dans une bonne gestion de l’alimentation familiale. Si vous avez essayé à plusieurs reprises de mieux prévoir les repas mais que l’habitude n’est toujours pas ancrée, il y a sûrement encore quelque chose qui ne fonctionne pas.

J’ai créé un cours pour apprendre à bien planifier ses repas, il s’adresse aux parents et vous apprendra une stratégie gagnante pour en finir avec le casse-tête des soirs de semaine.