Soupe réconfort pour froides soirées d’hiver

0
569

Article par Julie Bolduc, nutritionniste

Mon fils est tombé en amour avec le patin depuis une semaine. À TOUS les soirs, il veut aller patiner avec nous (il n’a que 6 ans alors, c’est nécessairement avec nous). Et il veut qu’on y aille tous en famille. Pas évident quand on arrive du boulot/école/garderie à 17h30 et qu’il faut préparer le souper, faire les devoirs et toute la routine de soirée pour que les petits monstres se couchent au plus tard à 19h30!
Dans les derniers jours, papa y allait avec lui, avec ou sans ses sœurs pendant que je préparais le repas.

Mais moi aussi, j’aimerais me joindre à eux! J’ai besoin de bouger! Alors ce soir, comme nous sommes en ‘’congé’’ mon chum et moi (lire ici, que nous ne travaillons pas à l’extérieur de la maison 😉 ), nous avons décidé d’aller les chercher plus tôt à l’école/garderie et d’aller patiner en famille avant le souper. Mais la mère en moi n’a vraiment pas envie de se taper le souper en arrivant alors que tout le monde va être affamé. Le souper est donc en branle tôt: une bonne soupe à l’oignon maison qu’il ne me restera plus qu’à gratiner en revenant du patin! Quoi de plus réconfortant qu’une bonne soupe chaude et consistante après une activité extérieure.

Je vous partage donc ma recette de soupe à l’oignon gratinée maison. Simple à faire et tellement meilleure que les soupes commerciales. Elle est longue à préparer? Elle se fait très bien d’avance et peut même se congeler. Alors pas d’excuse pour ne pas y goûter!

Soupe à l’oignon gratinée
Pour 4 personnes

8-10 oignons jaunes moyens, tranchés (je vous ai dit qu’elle était consistante!)
1c. à soupe d’huile (peu importe laquelle)
2 gousses d’ail hachées
1c. à soupe d’oignon déshydratés
4 tasses de bouillon de poulet (idéalement maison)
Sel et poivre au goût
1 feuille de Laurier
4 croûtons de pain (des vieux croûtons de baguette font très bien l’affaire)
Fromage râpé au goût (la quantité est à votre goût, mais aussi la sorte de fromage! Laissez-vous aller!)

Dans une casserole, faire revenir à feu doux, les oignons et l’ail dans l’huile jusqu’à ce qu’ils commencent à caraméliser, c’est-à-dire longtemps! Comptez au moins 20 minutes, peut-être même 30. Brassez régulièrement afin d’éviter que ça colle. Si ça a tendance à coller, ajoutez un peu de bouillon de poulet.
Après 10 minutes, ajoutez l’oignon déshydraté, la feuille de Laurier et poivrer (vous pouvez saler si votre bouillon ne l’est pas déjà; sinon attendez de l’ajouter à la fin pour ajuster l’assaisonnement).

Quand vos oignons commencent à caraméliser, ajoutez le bouillon de poulet. Amenez à ébullition puis réduisez à feu doux pour une vingtaine de minutes. Ajustez l’assaisonnement.
Vous pouvez la réfrigérez ou la congelez à cette étape et la gratiner plus tard. Ou vous pouvez la mettre dans des bols allant au four, y déposer un croûton de pain et garnir de fromage. Faites dorer au four à broil (griller) jusqu’à ce que le fromage soit à votre goût; certains l’aiment simplement fondus alors que d’autres le préfère bruni presque brûlé! Si votre soupe est déjà chaude, vous n’avez qu’à placer votre grille très près du haut du four pour accélérer cette étape.

Dans le temps des Fêtes, ma mère a découvert un truc formidable pour manger la soupe à l’oignon gratinée sans être obligée de prendre un couteau ou de se battre avec le croûton. Elle découpe son pain en petits morceaux; ainsi on peut en prendre en une bouchée. C’est beaucoup plus facile pour tout le monde!
Allez-y, profitez de l’hiver!